vendredi , 27 avril 2018
Home / Biographies / Biographie de Shadda

Biographie de Shadda

 

Il est né sous l’étoile du célèbre prénom grec Orphée. La musique et l’art l’ont rendu ou l’ont transformé en SHADDA. Derrière ce blaze se cache une personne, toute une personnalité. Shadda a fait ses études en Génie Electrique à l’Ecole Polytechnique d’Abomey-Calavi, Université d’Abomey-Calavi, Bénin. Ayant obtenu brillamment son diplôme d’ingénieur, il n’a jamais mis en veille cette passion pour l’art qui adoucit les mœurs : la Musique.

En 2013, Shadda a intégré l’“Academy du RAP“ du CECAL, un ensemble artistique de l’Université d’Abomey-Calavi. Là, il s’est très vite plongé dans la mousse de sa passion pour faire briller son ardeur pour la musique. Grâce à son esprit de collaboration et de coéquipier, il enregistre quelques morceaux avec l’Academy du RAP et démontre ses talents à la face des étudiants et autres personnes en prestant sur quelques scènes sur le campus, haut-lieu du savoir.

Ses efforts n’ont fait qu’augmenter sa passion pour cette musique. Shadda ne lâche plus le RAP, pas un seul instant. L’année 2014 a été riche et remplie de nouveautés. Il enregistre le morceau « Rap Hojôho » avec ses pairs de l’Academy du RAP. Coup de réussite ! Le succès commence par sourire et Shadda enregistre chez Meko Prod (l’un des grands beat makers de Cotonou) une version remix du morceau “Mi Pam“ de Mutant, un artiste béninois. Ce remix a été fait avec la collaboration active de Cellule.

Les années qui ont suivi, le jeune artiste ne s’est jamais reposé et est allé travailler avec ROT-C un autre géant beat maker. Shadda a fait notamment de morceaux chez celui-là mais aucun n’est lancé officiellement.

Les choses évoluent mais ce n’est qu’en 2016 que Shadda crée le collectif « GUEVY PRINCES » avec Cellule. Cette officielle relation entre les deux artistes a colorié merveilleusement l’année 2016. En featuring Cellule, Shadda a fait la sortie du morceau “J’TeVotePas“. Ce morceau est toujours en téléchargement sur les plateformes comme Voluncorp ou Notrezik. Toujours accompagné de Cellule, il fait sortir “STP“, un titre qu’appécient bon nombre de mélomanes sur Voluncorp et Crazymusik.

Le collectif Guévy Princes a évolué et a connu la présence d’un troisième artiste nommé Fresno. Le trio au complet s’est mis ensemble avec Darokis pour faire sortir le titre “Pas Gratuit“.

En 2017, le collectif a lancé son morceau STPFFL qui demeure encore dans le cœur et les oreilles des mélomanes qui ne cessent de redemander encore les productions et les sorties du collectif.

Shadda est toujours inspiré et n’attend que le moment propice pour se révéler encore plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *